Comte de Luna

Verdi Giuseppe
Verdi Giuseppe (Photo credit: Wikipedia)

Lorsque le pape Pie IV convoqua une commission formée de huit cardinaux afin d’étudier la réforme de la musique sacrée en 1562, l’un des membres de la commission, délégué par Philippe II, n’était nul autre que le comte de Luna, un descendant du comte di Luna personnage du célèbre opéra de Verdi Il trovatore.

Cardinal Ippolito d’Este

1st third of 16th century
1st third of 16th century (Photo credit: Wikipedia)

Le cardinal Ipppolito d’Este, qui construisit la célèbre Villa d’Este à Tivoli près de Rome, où Franz Liszt vécu et composa, était le fils de Lucrezia Borgia.

Lucrezia Bori

Borgia genealogy tree
Borgia genealogy tree (Photo credit: Wikipedia)

La célèbre famille Borgia originaire d’Espagne dont le nom véritable est Borja. Lucrecia Borja Gonzalez, soprano célèbre mieux connue sous le nom de Lucrezia Bori née la veille de Noël 1887 est une descendante directe de la famille Borja.

Radiodiffusion historique «I Due Foscari» de Verdi

Maestro Renato Bruson baritono
Maestro Renato Bruson baritono

I due Foscari
de Verdi, radiodiffusion allemande  WDR  du samedi 8 octobre 2001 de l’enregisgtrement du 15 juin 2009

Une distribution de rêve pour les mateurs de l’Âge d’or du bel canto:

Francesco Foscari: Renato Bruson, Bariton
Jacopo Foscari: Francisco Casanova, Tenor
Lucrezia: Manon Feubel, Sopran
Jacopo Loredano: Alexander Teliga, Bass
Barbarico: Viktor Sawaley, Tenor
Pisana: Francisca Devos, Sopran

Philharmonischer Chor des Dortmunder Musikvereins
WDR Rundfunkorchester Köln
Leitung: Carlo Montanaro

Aufnahme vom 15. Juni 2009 aus dem Konzerthaus Dortmund

Ô silence, où te caches-tu?

Animated noise
Animated noise via Wikipedia

Est-il posible aujourd’hui d’avoir droit au silence absolu? J’ai l’impression que cela n’est malheureusement plus possible désormais. Quel malheur.

Que ce soit dans une grande ou une petite agglomération, le bruit est présent partout. La technologie a plus que largement contribué a nous totrurer quotidiennement. On a qu’a penser aux mobiles qui sont utilisées en public sans aucune considération aux personnes qui nous entourent. Il faut ajouter la présence des ambulances, des pompiers, des hélicoptères, des vidangeurs, des camions de livraison, les radios d’autos à plein volume, des marteaux-piqueurs, la nouvelle maladie des klaxons inutiles, des motos, un feu d’artifice, …

Nos oreilles snt fatiguées. Comment est-ce possible d’apprécier la belle musique si le silence n’existe plus. Les musiciens et les chanteurs exploitent avec un grand art les silences afin d’émouvoir et faireplaisir à leur public.

Selon David Noonan dans son article «How to Keep Your Hearing» publié le 6 juin 2005 conjointement avec JulieScelfo, Karen Springer et Joshe Ulick dans Newsweek:

Protecting your heraring starts with understanding how noise works. The classic formula for assessing the risk of hearing lost is the intensity of the noise,measured in decibles (the danger starts in 85 decibels, roughly the sound of of a lawn mower), multiplied by duration, the time of exposure. In others words, the louder the noise, the less time you should be exposed to it. Prolonged exposure to any noise above 85 decibels can cause gradual hearing loss. According to what experts call the  »five-decibel rule », for each five-decibel increase, the permissible exposure time is cut in half. So one hour at 110 decibels is equivalent to eight hours at 95 decibels. And sound level above 116 decibels (snowmobiles are about 120, rock concert about 140) are unsafe for any period ot time. … Exposure to noise at «115 decibels »for more more than 28 seconds per day, over time cause permanent damage.